Mandat de la compagnie

 

           

           Le Théâtre de l'Odyssée est un collectif d'artistes de la scène issus de diverses disciplines. Nous recherchons l'expérience scénique totale qui déstabilise et qui interroge. Nous travaillons en création collective par laboratoires interdisciplinaires où théâtre, danse, musique, poésie et performance dialoguent ensemble autour de questions philosophiques.

 

            La troupe a été fondée en mars 2010 par de jeunes artistes travaillant dans diverses disciplines artistiques assoiffés de voyages et de révolution, souhaitant poursuivre les recherches d’Artaud, Grotowski, et Barba, sur le théâtre sacré, sur la place du corps et de la musique dans cette expérience scénique.

 

            Dans notre collectif, chacun a son champ d'expertise, et chacun touche à tout. C'est que chaque membre agit un peu comme un chef d'orchestre dans sa discipline de prédilection, récoltant les propositions de ses collègues, choisissant les plus pertinentes et les organisant entre elles pour créer une véritable partition, comme le disait Artaud, qu'elle soit physique, textuelle, musicale, dramaturgique ou performative.

 

            La question de la fonction sociale du théâtre comme rituel créateur de communauté nous intéresse, et nous tentons d'impliquer le public dans ces créations qui interrogent le moment présent de la représentation et l'espace qu'elle occupe. Nous essayons toujours de remettre en question le rôle du spectateur dans la création, mais aussi sa participation. C’est le public qui donne sens à une œuvre, qui l’interprète librement.

 

            En philosophie, on s'entend généralement pour affirmer qu'une question devient philosophique lorsqu'elle est portée à un degré universel et intemporel, de sorte que des humains vivant mille ans avant ou après nous, dans n'importe quel contexte culturel ou politique, puissent s'identifier à celle-ci. Le mythe a cette exigence d'intemporalité et d'universalité. Le choix d’une esthétique extra-quotidienne, présentant de nouveaux symboles, à la recherche d'une forme de langage universel, à travers le corps, la voix, la musique, les images, permettrait donc une création dont le fond suggère une transcendance, et donc touche à quelque chose de sacré.

À propos

© Théâtre de l'Odyssée, 2018.