Manifestes 

Le doute

Par Marie Filiatrault

 

 

Y A-T-IL QUELQUE CHOSE ICI

 

Sous la soie de la somnolence

Sous le faux cocon du confort

 

Y A-T-IL À VOIR ICI

 

Sous la ruse de la couleuvre carnivore

Sous la menace de l'Anaconda

Sous les papilles venimeuses de la nymphe

 

Y A-T-IL LA PEUR

 

Sommes-nous l'Ouroboros

Le serpent captif

les larves lucratives

De l'ocre lézard fossile

 

Y A-T-IL L'IMPUISSANCE

 

Ou sommes-nous la renaissance

Le chrysalide agressé

en pleine catharsis

 

Y A-T-IL LA PEUR

 

Sous la soie de la somnolence

Sous le faux cocon du confort

 

Y A-T-IL LA SOUMISSION

Y A-T-IL LA DÉPENDANCE

 

L’esclavage doux

nous amadoue-t-il

en passant sous silence,

sous le masque de motus,

le corrosif de l'ignorance

 

Sous la soie de la somnolence

Sous le faux cocon du confort

 

Y A-T-IL LA SOLITUDE

Y A-T-IL LA RÉPRESSION

Y A-T-IL L'IMPUISSANCE

 

L’oppression douce

nous dissimule-t-elle

en signant sur le silence,

sous le voile du futile,

un pacte blanc qui ensorcelle

 

Y A-T-IL LA PEUR

 

Hors du cocon

sortons dehors

Démuselons le zèle

La louange du flambeau

L'expression à nu, à nous les sens

LE COLOSSAL VOL DE LA RÉSISTANCE

 

Sous la soie de la somnolence

 

Sous le faux cocon du confort

 

Y A-T-IL LA PEUR

Y A-T-IL LA DÉPENDANCE

Y A-T-IL LA SOUMISSION

Y A-T-IL LE DÉSESPOIR

Y A-T-IL LA SOLITUDE

Y A-T-IL DISCRIMINATION

Y A-T-IL LE CYNISME

Y A-T-IL LA RÉPRESSION

Y A-T-IL MANIPULATION

Y A-T-IL L'IMPUISSANCE

 

Sous la soie de la somnolence

MAIS sous la soif de l'intelligence

Sous le faux cocon du confort

MAIS sous la caresse de l'indépendance

 

Y A-T-IL LIBÉRATIONS

Y A-T-IL TANT D'INNOVATIONS

Y A-T-IL VRAIMENT DROIT À LA REMISE EN QUESTION

Y A-T-IL ACCESSIBILITÉ AUX GRANDES CONNAISSANCES

Y A-T-IL RÉELLEMENT,

sous ce grand club social au mucus de mythes

SOUS CES CHARTES ET LA JUSTICE EMBALLÉE

SOUS LE PROPOS DE CES BANQUES ET DES MÉTIERS

SOUS CE FORMAT COSMÉTIQUE ET PAPERASSE

SOUS LE MERCANTILE ACTUEL DE NOS BESOINS PREMIERS

SOUS CES TERRES RASÉES D'UN BOUT À L'AUTRE DU PÔLE

SOUS CE DIFFUSÉ DES MÉDIAS ET DES ARTISTES SOUS CONTRATS

Y A-T-IL, ICI, UN DISCOURS DE MASSE QUI NE SOIT PAS MASQUE

 

Sous la soie de la somnolence

Sous le faux cocon du confort

SOUS LA CARESSE DE L'INDOLENCE

 

Le doute

Comme un enfant surchargé

 

Sommes-nous l'Ouroboros

Le serpent captif

Les larves lucratives

De la vile ogresse sans ailes 

 

Ou sommes-nous la renaissance

Le chrysalide agressé

en pleine catharsis

 

Sous la soif de l'intelligence

Sous l'éclosion de la flore

Sous la caresse de l'indépendance

 

Hors du cocon

sortons dehors

Démuselons le zèle

La louange du flambeau

L'expression à nu, à nous les sens

 

Le doute

LE COLOSSAL VOL DE LA RÉSISTANCE

 

Le doute

Comme un enfant surchargé

 

Le doute

le germe brut de la résistance

© Théâtre de l'Odyssée, 2018.